Haut de page

eq logo site
Flux RSS Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte

Contenu

Prix immobilier - Evolution 1200 - 2014

23/10/2014
 Le prix de l’immobilier d’habitation sur le long terme

Évolution du prix de l’immobilier à la vente et à la location (appartements et maisons) : prix de vente, loyer, nombre de transactions, etc. Historique de 1936 à 2014 en France et de 1200 à 2014 à Paris.

Tunnel de Friggit courbe 2013 English

Mise à jour [1] : octobre 2014 (prochaine actualisation vers le 17 novembre 2014)
Cliquez ici pour recevoir les prochaines annonces des mises à jour
Dernières publications
Questions fréquentes

Statistiques historiques :

  • sur le marché immobilier : indices de prix de vente et de loyer des maisons et des appartements, nombre et valeur des ventes, crédit immobilier, dette immobilière et pouvoir d’achat immobilier des ménages, construction, etc.,
  • et sur son environnement : revenu par ménage, taux d’intérêt, inflation, valeur des autres investissements (actions, obligations, or), nombre de ménages, etc.,
  • y compris quelques comparaisons internationales (principalement avec les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne),
  • présentées dans une perspective à long terme et rapportées à quelques tendances longues.

1. Evolution du marché immobilier : actualisations à 2014
2. Prix, loyers, montant et nombre des ventes immobilières sur le long terme : notes de fond et séries longues
3. Le marché immobilier d’habitation : notes et articles divers
4. Présentations sur le prix de l’immobilier d’habitation


1. Evolution du marché immobilier : actualisations à 2014


Actualisations mensuelles ou trimestrielles des documents permanents figurant plus loin.

1.1. Graphiques sur le marché immobilier et son environnement depuis 1800

'Courbe de Friggit' ou 'tunnel de Friggit' 2014Ces graphiques représentent l’évolution sur longue période du nombre et du prix des ventes de maisons et d’appartements anciens, des loyers, de l’inflation, du revenu par ménage, des taux d’intérêt, du crédit immobilier, de la dette immobilière des ménages, du pouvoir d’achat immobilier, de la construction de logements, du nombre de ménages et du prix des actions, y compris quelques comparaisons avec les USA et le Royaume-Uni.
Graphiques publiés en : octobre 2014 septembre 2014 août 2014.

1.2. Indices du prix des logements et des loyers publiés par l’INSEE

a) Prix
- Logements anciens : historique complet des indices Notaires-INSEE du prix des appartements et des maisons anciens de 1992 à 2013 (cliquer sur "séries longues"), y compris les indices de prix locaux : Ile-de-France, Paris, départements de petite couronne et grande couronne parisiennes, régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Nord-Pas-de-Calais, agglomérations de Lyon, Marseille et Lille. Méthodologie des indices de prix immobilier Notaires-INSEE.
- Logements neufs et ensemble des logements neufs et anciens
b) Loyers : indice INSEE des loyers des résidences principales (France, France hors départements d’outre-mer). Cet indice retrace l’évolution des loyers hors charges effectivement supportés par les locataires et constitue une composante de l’indice des prix à la consommation, au sein duquel il pèse pour 6% environ ; il ne doit pas être confondu avec l’indice de référence des loyers, utilisé pour plafonner la revalorisation des loyers de certains logements. Sur la divergence des diverses mesures de la croissance des loyers, cf. annexe 4.7. page 45 de cette note.

1.3. Nombre de ventes de maisons et appartements anciens

vente maison vente appartement 2014Historique de 1992 à 2014 (estimation sur 12 mois, ensemble de la France). (Méthode d’estimation).

1.4. Nombre de ventes immobilières taxées au taux de droit commun, par département

vente immobilier 2014Historique de 2004 à 2014 du nombre de ventes immobilières (habitation et non habitation confondus) taxées au taux de droit commun (estimation sur 12 mois, ensemble de la France et par département) : valeurs, graphiques et carte. (Méthode d’estimation).

1.5. Assiette des droits de mutation immobiliers, par département

png - 55.9 ko

Assiette mensuelle des droits de mutation immobiliers par type de taxe (habitation et non habitation confondus) de 2000 à 2014, taxe sur les inscriptions d’hypothèques incluse : valeurs, graphiques et cartes, par département.

- France, tous départements et toutes régions

- Valeurs et graphiques par département : cliquez sur la carte ou dans la liste ci-après.

- Méthode de calcul, précision importante.

1.6. Autres

La Statistique Publique fournit de nombreuses autres statistiques immobilières, notamment :
- le nombre et le prix des logements neufs vendus par des promoteurs (enquête ECLN), ainsi que l’enquête trimestrielle de l’INSEE sur la conjoncture dans la promotion immobilière,
- le nombre et le prix des terrains à bâtir et des maisons individuelles construites par des particuliers (enquête EPTB),
- le nombre de permis de construire et la construction (Sit@del),
- l’indice du coût de la construction (ICC),
- l’indice INSEE des loyers des résidences de vacances (France métropolitaine, métropole et départements d’outre-mer),
- divers autres indices immobiliers,
- et de nombreux agrégats annuels depuis 1984 présentés selon les conventions de la comptabilité nationale dans le compte du logement.

La Banque de France publie des données sur les prêts immobiliers accordés aux ménages pour l’habitat (montant de l’encours ; montant, taux et durée des nouveaux crédits immobiliers ; proportion de crédits-relais dans les nouveaux crédits) et sur le montant de l’encours de crédits aux promoteurs, ainsi qu’une enquête mensuelle sur la distribution du crédit.
Des notes mensuelles sur la conjoncture dans le bâtiment sont publiées tant par l’INSEE que par la Banque de France. L’INSEE publie également des notes de conjoncture trimestrielles dans l’artisanant du bâtiment et dans la promotion immobilière.


2. Prix, loyers, montant et nombre des ventes immobilières sur le long terme : notes de fond et séries longues


2.1. Historique du prix de l’immobilier résidentiel sur le long terme

« Le prix des logements sur le long terme », J. Friggit, mars 2010. Cette note retrace l’évolution du prix des logements depuis le treizième siècle, compare le placement immobilier résidentiel aux principaux placements non immobiliers, présente les principales propriétés du prix des logements notamment par rapport à des agrégats économiques, financiers, démographiques et immobiliers, décrit l’évolution du montant et du nombre des ventes de logements, commente la forte hausse du prix des logements de 2000 à 2010, et dresse enfin des scénarios prospectifs. Des actualisations de certaines parties de cette note figurent aux § 1. ci-dessus et 3. et 4. ci-dessous.

2.2. Loyers et revenus depuis les années 1970

« Loyers et revenus depuis les années 1970 », J. Friggit, juin 2013. Au cours des quarante dernières années, l’indice des loyers de l’INSEE a augmenté comme le revenu moyen de l’ensemble des ménages mais le poids du loyer dans le revenu des locataires a doublé. Cela résulte d’une part de la paupérisation relative des locataires, qui reflète celle des ménages jeunes, et d’autre part d’une croissance du loyer moyen supérieure à celle de l’indice des loyers.

2.3. Indices séculaires du prix des logements dans différents pays

« Comparaison de quatre indices séculaires du prix des logements », J. Friggit, juin 2008 (en anglais). Cette note compare quatre indices séculaires du prix des logements en France, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Norvège, dont l’un - pour Paris - remonte jusqu’au 13ème siècle. Elle souligne notamment que leur tendance longue doit être interprétée avec prudence.

2.4. L’investissement immobilier résidentiel comparé aux investissements en actions, en obligations et en or

« Investissement à long terme (1800-2005) en or, obligations, actions et logement en France - avec un aperçu sur les États-Unis et le Royaume-Uni : quelques régularités », J. Friggit, janvier 2007 (en anglais). Cette note retrace l’évolution sur deux siècles du prix de divers actifs. Son annexe 1 compare le prix de l’immobilier d’habitation en France et au Royaume-Uni sur le long terme. Son annexe 2 compare les actifs français et américains sur les deux derniers siècles en termes de rendement, de volatilité et de pouvoir diversificateur.

2.5. Historique des droits de mutation et du montant des ventes immobilières de 1800 à 2008

« Droits de mutation et montant des transactions immobilières, 1800-2008 », J. Friggit, avril 2009. Cette note présente un historique de 1800 à 2008 des droits de mutation immobiliers (taux, produit, assiette, etc.) et des ventes de biens immobiliers.

2.6. Séries longues


3. Le marché immobilier d’habitation : notes et articles divers

3.1. Prix immobiliers et loyers

  • « Loyers et revenus depuis les années 1970 », J. Friggit, juin 2013. Au cours des quarante dernières années, l’indice des loyers de l’INSEE a augmenté comme le revenu moyen de l’ensemble des ménages mais le poids du loyer dans le revenu des locataires a doublé. Cela résulte d’une part de la paupérisation relative des locataires, qui reflète celle des ménages jeunes, et d’autre part d’une croissance du loyer moyen supérieure à celle de l’indice des loyers.
  • « L’élasticité du prix des logements par rapport à leur nombre », J. Friggit, août 2011. Au vu d’estimations figurant dans la littérature et de comparaisons interdépartementales, l’élasticité du prix des logements par rapport à leur nombre apparaît de l’ordre de -1 à -2, ce qui signifie que lorsque le nombre des logements augmente de 1% leur prix diminue d’environ 1 ou 2% "toutes choses égales par ailleurs". L’ordre de grandeur de cette élasticité apparaît peu sensible au type urbain, au niveau local du prix des logements ou du barème des aides à la construction, etc.
  • « Différenciation de la variation du prix des logements selon le département de 1994 à 2010 », J. Friggit, août 2011. L’ampleur de l’envolée du prix des logements de 2000 à 2010 a été très différenciée selon le département, s’étageant entre 59% dans le Territoire de Belfort et 138% dans les Bouches-du-Rhône. La variation du prix des logements avait également été très différenciée selon le département pendant les années 1990. Cette note vise à caractériser cette différenciation en la rapprochant de celle d’autres paramètres : variation du revenu par ménage, nombre de logements construits, croissance démographique, variation du taux de chômage, occupation du parc, profil des acheteurs et de la population, etc.

3.2. Nombre de ventes immobilières, droits de mutation

  • « Statut d’occupation des logements achetés ou construits par des particuliers », J. Friggit, juin 2007 : estimation de la répartition des ventes d’appartements et maisons par statut d’occupation (résidence principale occupée par le propriétaire, résidence principale locative, résidence principale autre, résidence secondaire, logement vacant), selon leur type, leur taille, leur localisation, etc., dans le cas des ventes de particulier à particulier d’appartements et maisons anciens, et des achats par les particuliers d’appartements et maisons neufs, pour les années 2001 et 2003.

3.3. Evolution des conditions de logement des ménages sur le long terme

3.4. Autres


4. Présentations sur le prix de l’immobilier d’habitation

Questions fréquentes
Pour recevoir les annonces des mises à jour
Annonce d’octobre 2014 - Annonce de septembre 2014 - Annonce d’août 2014 -

[1] Dossier actualisé par Jacques Friggit au titre de la mission de veille et de prospective du CGEDD.

Les analyses et points de vue exprimés sont ceux de leur auteur et, en particulier, n’engagent pas l’Administration.

 
 
 

Pied de page