Organisation

 
 
 

Composition du BEA-RI

publié le 18 décembre 2020


Le BEA RI comprend un préfigurateur et quatre enquêteurs techniques, nommés au 1er décembre 2020.

Un préfigurateur

Jérome Goellner

Jérome Goellner, ingénieur général des mines, membre permanent du CGEDD a été nommé préfigurateur du BEA par la ministre à compter du 1er juin 2020 . Agé de 61 ans, il a exercé diverses fonctions relatives à la prévention des risques au sein de l’administration centrale et des services déconcentrés du ministère chargé de l’environnement. Il a été directeur régional et interdépartemental de l’environnement et de l’énergie d’Ile-de-France de 2016 à 2020, chef du service des risques technologiques à la direction générale de la prévention des risques de 2008 à 2016, directeur régional de l’industrie, de la recherche et de l’environnement de Lorraine de 2001 à 2008, directeur adjoint de l’Autorité de sûreté nucléaire de 1998 à 2001, chef de bureau à la sous-direction de la sécurité industrielle du ministère de l’industrie de 1994 à 1998.Jérome Goellner est diplômé de l’école Polytechnique et de l’ENSTA.


Quatre enquêteurs techniques


Henri
Kaltembacher

Henri Kaltembacher est diplômé de l’école des Mines de Douai et ingénieur divisionnaire de l’industrie et des mines. En services déconcentrés jusqu’en 2005, il a exercé des fonctions dans le domaine du contrôle technique véhicule et des équipements sous pression et du risque industriel. Il a été responsable de l’antenne de Guadeloupe pendant 4 ans. Au sein de la direction générale de la prévention des risques de 2005 à 2013, il a été responsable pendant 4 ans du bureau de la réglementation et du pilotage de l’inspection. Il était depuis 2013, chef de l’unité départementale des Yvelines à la direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie.


Laurent Olivé

Laurent Olivé est diplômé de l’école des Mines d’Alès et ingénieur divisionnaire de l’industrie et des mines. En services déconcentrés entre 2000 et 2004, il a exercé des fonctions dans le domaine du contrôle technique des véhicules et des équipements sous pression. Au sein de la direction générale de la prévention des risques de 2004 à 2012, il a occupé des fonctions dans les domaines de la chimie et des activités pétrolières ainsi que dans le domaine des sols pollués. Il était depuis 2012, chef de l’unité départementale de l’Essonne à la direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie.


Christophe Galfré

Christophe Galfré, lieutenant-colonel de sapeur-pompier professionnel, est mis à disposition du BEA-RI par le service départemental d’incendie et de secours des Yvelines depuis le 1er décembre 2020.
Affecté successivement dans les départements des Alpes-Maritimes, du Nord et des Yvelines, il a occupé différentes fonctions d’encadrement (Chef de centre de secours, chef des salles opérationnelles de réception des appels d’urgence, chef de groupement Prévision) et opérationnelles (chef de groupe, chef de colonne et chef de site).
Il appartenait également à la spécialité risques chimiques du département des Yvelines, en qualité de conseiller technique, et participe à la formation des officiers de sapeurs-pompiers à l’ENSOSP dans le domaine du risque gaz.


Aurélie Papes

Ingénieur divisionnaire de l’industrie et des mines, Aurélie Papes a exercé diverses fonctions au sein des services déconcentrés du ministère chargé de l’environnement. Elle a été adjointe au chef du pôle installations, équipements et réseaux à risques du service de la prévention des risques et des nuisances de la direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie d’Île-de-France de 2017 à 2020, et adjointe au chef de l’unité départementale de Paris de 2011 à 2017. Précédemment, elle a été en charge de la mise en place du dispositif des certificats d’économies d’énergie en Île-de-France de 2007 à 2010 et responsable de l’unité chargée de l’homologation européenne des véhicules au centre national de réception des véhicules de 2001 à 2007. Aurélie PAPES est diplômée de l’École des Mines d’Alès.


Crédits photos : BEA-RI