Le Grand prix national de l’ingénierie (GPNI)

 
 
 
 
 

Grand Prix National de l’Ingénierie 2021

publié le 19 mars 2021 (modifié le 25 mars 2021)



Le Grand Prix National de l’Ingénierie – GPNI - récompense, chaque année depuis 2006, une équipe ayant concouru à la conception, soit d’un produit soit d’un projet remarquable dans le domaine de l’industrie ou de la construction. Ce grand prix a pour but de mettre en valeur l’ingénierie française dans toute sa diversité et ses composantes et démontrer ainsi la valeur ajoutée de la prestation intellectuelle d’ingénierie, notamment en termes de recherche et développement et innovation, ainsi que son impact économique et social.

Le ministère de la Transition écologique, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, le ministère de l’Économie, des Finances et de la relance attribueront conjointement :

  • Un prix Industrie et Conseil en Technologies ;
  • Un prix Construction et Aménagement ;
  • Un prix Territoires et innovation, dont la vocation est de récompenser un projet d’intérêt local ou conçu par une TPE / PME innovante ;
  • Un Grand Prix National de l’Ingénierie, sans référence à une catégorie, dans les conditions ci-dessous.

Candidatures

Peut faire acte de candidature, toute équipe dont l’activité professionnelle principale concerne la conception et l’ingénierie d’ouvrages, d’équipements, de produits ou de process industriel.

Celle-ci s’exerce en France, le projet pouvant se situer au niveau local, national ou international. Cette activité s’exerce au sein d’une ingénierie publique ou privée, indépendante ou intégrée à une activité de construction ou industrielle ou encore dans un établissement d’enseignement supérieur ou un organisme de recherche, quelle que soit sa taille, qu’il s’agisse d’une TPE, d’une PME, d’une ETI ou d’une grande entreprise.

Les domaines concernés sont les suivants : les produits industriels et les infrastructures (transports, énergie, réseaux, aménagement), les équipements publics, le bâtiment, les constructions industrielles, les systèmes complexes (services et méthodes), les process industriels.

Le projet support de la candidature pourra concerner aussi bien le patrimoine existant qu’une opération nouvelle. La justification de la candidature sera illustrée par la description précise du rôle personnel tenu (ou celui de l’équipe)
et des responsabilités prises, au cours des cinq dernières années, dans la conception et la mise au point d’un projet précis qui sera au stade du concept, en cours de réalisation ou achevé.

Le jury appréciera la candidature sur dossier et après présélection, lors d’un entretien oral. La candidature sera analysée et notée au regard des quatre critères non hiérarchisés suivants :

  • L’inventivité, la technologie ou l’innovation déployée ;
  • La pluridisciplinarité de l’équipe et sa capacité d’intégration des outils, des méthodes et des compétences ;
  • L’apport spécifique de la fonction ingénierie à la faisabilité technico-économique du projet ;
  • L’intégration des composantes du développement durable dans l’ingénierie du projet.
    Au vu de la crise inédite que nous traversons, liée à la pandémie de Covid-19, le jury portera une attention toute particulière aux projets qui participent aux objectifs du plan de relance et permettent, notamment, des économies d’énergie, de moindres émissions de gaz à effet de serre et la transition vers une économie bas-carbone, circulaire et durable.

Télécharger

Communiqué de presse du lancement du Grand prix national de l’ingénierie 2021 (format pdf - 137.1 ko - 25/03/2021)
Consulter le règlement du concours (format pdf - 169 ko - 19/03/2021)

Voir le site Syntec Ingénierie



Voir les précédentes éditions

Le site de Syntec Ingénierie


Télécharger :