Janvier 2013

publié le 8 janvier 2013 (modifié le 8 février 2013)
Friggit janvier 2013 Les graphiques sur le prix de l'immobilier d'habitation sur le long terme ont été actualisés.

To English page: the long run charts have been updated.

Certains indices de prix, ainsi que le revenu disponible par ménage, ont été révisés par rapport au mois précédent. Il en résulte des révisions des indicateurs qui les font intervenir. La durée d'emprunt nécessaire pour acheter le même logement "toutes choses égales par ailleurs" (graphique 3.4.) a été spécialement révisée.

Le nombre de ventes de logements anciens cumulé sur 12 mois à fin novembre 2012 est de 719 000 (graphique 4.2.). NB: suite à la publication par des tiers d'interprétations erronées, on rappelle que cet effectif inclut uniquement des maisons et des appartements vendus à l'unité, à l’exclusion des locaux professionnels, des immeubles entiers et des locaux annexes (cave, garage, fraction de parties communes, etc.) vendus séparément. Pour plus d'informations sur le mode de calcul, cf. le §1.1. de cette note de méthode.

A fin novembre 2012, le montant annuel des transactions de logements anciens n'est supérieur que de 4% à la tendance longue qu'il avait suivie sur la période 1967-2000 (graphique 2.1.). Sur un an, il diminue de 9% et le montant trimestriel des transactions, plus réactif quoique plus volatil, diminue de 8% (graphique 4.3.4.).

Derniers documents mis en ligne
- "Un effet inflationniste des aides personnelles au logement peut-il avoir contribué à la hausse des prix immobiliers?" (octobre 2012).
- "Le prix des logements sur le long terme" (octobre 2012), présentation au Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Cette présentation inclut un chapitre nouveau consacré à l’évolution des loyers et des revenus depuis 1970. L’augmentation du poids du loyer dans le revenu des locataires résulte en grande partie de la paupérisation des ménages jeunes (diapositive 108).

Dossier réalisé par Jacques Friggit (CGEDD) au titre de la mission de veille et de prospective du CGEDD. Les analyses et points de vue exprimés sont ceux de leur auteur et, en particulier, n’engagent pas l’Administration.