LE GRAND PRIX NATIONAL DE L'INGÉNIERIE
 

GPNI : édition 2006

publié le 6 février 2008 (modifié le 29 mars 2010)

Le 30 mai 2006, Dominique PERBEN remis le 1er Grand prix national de l’ingénierie à Jean-Paul TEYSSANDIER et Gilles de MAUBLANC pour le pont de Rion-Antirion en Grèce.

Cet ouvrage d’art est le plus long pont haubané multitravée du monde (2883 m).
Le SETRA a apporté son expertise technique pour certains types d’équipement, en particulier l’adaptation du viaduc à l’influence de ces mouvements sismiques.

Claude Martinand, vice-président du conseil général des Ponts et Chaussés, Alain Bentéjac, Président de Syntec-Ingénierie et Jacques Guy, président-directeur général du Groupe Moniteur sont les créateurs de ce Grand prix national de l’ingénierie.

Ce concours, lancé en novembre 2006 par le ministre, vise à récompenser les ingénieurs et les équipes qui illustrent leur métier par leur talent et leur capacité d’innovation.
Les candidats devaient présenter des projets ou des réalisations remarquables pour la conception d’infrastructures, d’équipements publics, de bâtiments, de constructions industrielles, etc.

Trois prix spéciaux ont également été décernés


A Pierre PECOUT, tout d’abord, de la société Technip TPS pour l’usine de montage de l’A380 à Toulouse.
A Mireille RAYMOND, ensuite, du Bceom, pour la conception et la mise en œuvre d’un système d’alerte et de gestion des inondations pour la ville de Nîmes.
Enfin, à Michel MOUSSARD et Bernard GAUSSET d’Arcadis, Jean-Pierre GHILARDI d’Eurodim, Claude SERVANT d’Eiffage TP, Michel VIRLOGEUX, consultant, et Aymeric ZUBLENA, architecte pour les viaducs d’accès et la travée levante du 6ème pont sur la Seine à Rouen.

Documents se rapportant au GPNI 2006


Dans la rubrique Communication > Événements, retrouvez les informations relatives aux autres éditions du GPNI.

[1Réalisée par Bertrand Fabre, Nathalie Moutarde et Patrick Piernaz. Crédits photos de l’interview : Le Moniteur/2005 - Vincent Leloup.